Philippe Charrier

Auteur - Ecrivain

Son livre

PIMENT VERT PIMENT ROUGE  - livre NUMERIQUE

Poème

 

Depuis l’âge de seize ans « époque de mes premiers écrits », je n’ai jamais cessé de versifier.

Après « Voir » paru en 1998 aux éditions L’Orée Du Bois, voici « Piment Vert, Piment Rouge »

mon second opus.

J’adore m’exprimer en vers « pas de vin », quoiqu’aussi adorant l’oenologie.

Vous en conviendrez, comme moi, que la chanson est avant tout un poème, avec des couplets, refrains et que si nous la voulons originelle, « poème », il faut supprimer la répétition des refrains, pour y laisser juste une strophe.

Voilà pourquoi comme le dit mon complice Jean-Baptiste Mersiol, parfois dans mes écrits, on trouve un carré décaler dans sa structure des autres. C’est le refrain.

Je ne suis pas féru de prose, alors je vais sans plus tarder, me retirer sur la pointe de mon poinçon, « eh oui je braille du soir au matin » et vous laisser naviguer dans mon univers.

 

 

Livre numérique disponible sur le site production audio esope


Sa biographie

 

Né en 1965, Philippe Charrier a passé sa petite enfance à Bourgneuf En Retz.

De part sa cécité, très vite il a quitté le cocon familial pour aller en pension alors qu’il venait d’avoir cinq ans.

Il intégra jusqu’en 1975 l’école de La Persagotière à Nantes. Il quitta cet établissement spécialisé en 1975 pour se retrouver dans le tout nouveau pensionnat des Hauts-Thébaudières situé à Vertou. Il poursuivit ses études jusqu’à 18 ans où delà il intégra le Crédit Agricole où il est toujours à ce jour employé.

 

Mais en parallèle de son parcours connu, Philippe Charrier dès l’âge de seize ans, pour lui et rien que pour lui, écrivait ses premières strophes et poèmes. Très longtemps il resta dans l’anonymat, partageant ses écrits uniquement avec quelques proches.

 

L’un d’eux, un soir de vague à l’âme dit à Philippe mais c’est chouette ce que tu fais. Philippe n’en était pas pour autant décider à se dévoiler.

Hors, le hasard de la vie le fit rencontrer Frédéric Souron aujourd’hui malheureusement trop vite parti. 

Il collabora avec lui et participa pour les textes à deux albums.

 

Philippe rencontra « lui aussi envolé dans les « étoiles, »  un certain Philippe Truchon qui l’édita en 1998. 

C’est à cette date que Voir  un recueil à la fois en noir et en braille est sorti aux éditions L’orée du bois.

Puis Philippe continua son aventure en croisant Mr Jean-Baptiste Mersiol un Strasbourgeois fou de musique.

 

Ce dernier mis les textes de « voir », en musique et delà , une nouvelle collaboration et une amitié toujours existante, à ce jour naissait. 

Plus récemment il fit connaissance de Lyz’an avec qui, il travaille également. 

Déjà quatre morceaux en commun et comme elle le dit elle-même ce n’est qu’un début mais déjà une vraie amitié. 

Il fit aussi connaissance De Mr Christophe Letallec, ce journaliste qui fit un portrait croisé de Philippe Charrier et de Lyz’an pour le journal zeste.

Et si Philippe se décide à vous envoyer sa petite biographie, c’est suite à l’enthousiasme de Christophe Letallec en vers, les textes du poète.

 

En effet c’est Christophe, qui vient de réveiller de nouveau, cette envie de faire naître un nouveau recueil. Piment vert piment rouge).